L’Euskal Robot Cup

L’an dernier, lors de mes différentes rencontres avec les équipes du second degré, j’ai eu la chance d’accompagner un collège dans la mise en place d’un ENT. Rencontrant régulièrement l’équipe, les échanges autour des questions pédagogiques s’intensifient et un enseignant de technologie me propose un jour de visiter sa classe. Je parle de classe même si le mot caverne serait plus approprié. Une sorte de caverne d’Ali-Baba rangée, ordonnée dans laquelle se côtoient des casquettes solaires permettant de recharger un téléphone portable, une imprimante 3D, des prototypes de voiture solaires, des ordinateurs, des coupes…

C’est avec un plaisir intense que je découvre un lieu d’une richesse pédagogique extraordinaire, que je me laisse embarquer et bercer par cet enseignant passionné toujours soucieux d’inventer de nouvelles situations apprenantes pour ses élèves.

Impressionné par l’imprimante 3D, je m’arrête tout de même devant un placard contenant des boîtes de Lego. Persuadé de l’importance de la manipulation, de l’utilisation du corps dans la construction de la pensée et du savoir, vous imaginez bien que cette boîte – me rappelant mon enfance – m’intéresse au plus haut point. C’est alors qu’il me parle de ses élèves de 3ème et de son projet de robotique : l’ »Euskal Robot Cup ».

Cette coupe de robotique regroupe des élèves de 3ème de différents collèges du Pays-Basque au mois de mai. La préparation des équipes débute au cours du premier trimestre à travers une découverte des legos mindstorm et du logiciel de programmation. L’Euskal Robot Cup devenant très rapidement le fil rouge de l’année, les élèves constituent des groupes de 4 et choisissent un défi parmi ceux proposés par l’organisation. Tous les ans, de nouvelles situations sont proposées. Citons pour exemple le bowling, le sprint (en suivant une ligne), le golf…

Pour relever le défi, chaque équipe doit créer son robot et le programmer pour réaliser le défi en faisant des choix stratégiques. Pas une solution, pas de plans donnés par l’enseignant tout est à inventer. A cela, s’ajoute des épreuves moins techniques comme la présentation orale, le design robot et le logo. « L’Euskal Robot Cup propose un vrai espace de créativité aux élèves moins attirés par la technique pure mais qui souhaitent tout de même s’investir pour leur équipe » aime à rappeler les organisateurs. Pour preuve cette photo du robot vainqueur du design, à l’image du scorpion, symbole choisi par l’équipe en question.

Design robot vainqueur

Vous l’aurez bien compris. Face à une telle découverte, il me faut rencontrer les élèves, les interroger les voir se préparer et les suivre jusqu’au jour J. C’est ce que je vous propose avec cette nouvelle saga d’ecolenumeriquepourtous.

Auteur: Jérôme Gaillard

Partagé cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *