Kreatice – de la craie aux tice

Mercredi 25 novembre, un groupe d’enseignants, de chefs d’établissements et de chargés de missions ayant vécu le printemps de Lille organisait une journée dédiée à la pédagogie et au numérique – temps fort dédié à la créativité d’où son nom Kreatice.

Si sur le papier nous étions face à une journée « classique » avec des ateliers le matin et une intervention en plénière pour l’après-midi, l’originalité venait de la manière dont étaient préparés et animés les ateliers.

Notre volonté était de mettre en avant et en valeur des enseignants du diocèse déjà investis dans l’utilisation du numérique. Nous avions ainsi les 9 ateliers suivants :

  1. Le potentiel créatif des tablettes
  2. La web radio
  3. la classe inversée
  4. l’ENT comme outil de communication
  5. Minecraft ou comment passer de la 2d à la 3d
  6. Twitter en classe
  7. Code et programmation
  8. Les outils numérique au service des langues
  9. Capsules vidéos réalisées par les élèves

10 enseignants venaient témoigner dans ces 9 ateliers et tous étaient accompagnés d’un animateur. Ce choix était éclairé par notre volonté de ne pas être dans des dispositifs où les participants seraient assis pendant 3 heures pour écouter le témoignage d’un enseignant mais d’être dans des situations collaboratives. Ainsi, chacun des participants avait reçu une semaine plus tôt, un mail de la part de l’animateur et de l’enseignant de l’atelier dans lequel il était inscrit. Ce mail de bienvenue, permettait aux participants d’avoir plus d’informations sur le contenu et le déroulement de leur matinée. Ce message lui donnait également accès au Padlet dédié à ce groupe de travail afin qu’il puisse y trouver un certain  nombre de ressources. Quand l’atelier classe inversée proposait une vidéo et une tâche à réaliser en amont, l’atelier code et programmation présentait sous forme de vidéos les différentes activités possibles (scratch, makey-makey, Robotique, activités débranchées) pour que les personnes puissent se mettre en projet et déjà indiquer des souhaits à l’animateur. C’est donc en projet et pleins de questions que les enseignants sont arrivés à Kreatice. Durant les ateliers, 30 minutes étaient consacrées à la présentation des témoins. Présentation de leur travail suivie d’une réflexion sur ce que cette expérimentation avait pu provoquer dans leurs postures pédagogiques. Après cette première demi-heure, l’animateur et l’enseignant proposent une tâche collaborative à leur participants. De la réalisation d’émissions de radio à la création de capsules vidéos, la créativité fut de mise. Deux participants ont même re-construit la ddec sur Minecraft…

 

Si le dispositif imaginé nous a permis de sortir du schéma classique, il me semble que le fait d’avoir constitué des binômes pour animer et témoigner a grandement contribué à la réussite de la matinée. Constitués plusieurs mois à l’avance, ces duos ont permis de tisser des liens et de mettre les gens à l’aise. Quand un chef d’établissement du premier degré (animateur de l’atelier jeux vidéo) réalise un film dans la classe de l’enseignant de collège qui anime un atelier Minecraft sur le temps du midi, vous voyez ce que cela peut donner. Plus de barrières premier-second degré mais juste des enseignants qui se rencontrent, apprennent à se connaitre, se questionnent et qui enrichissent leurs représentations pédagogiques.

La journée s’est terminée sur une intervention de Françoise Maine qui nous a amené à réfléchir aux effets du numérique sur nos postures pédagogiques.

Ci-dessous, vous trouverez le jingle de la journée ainsi qu’une vidéo réalisée par des élèves de 3ème du Collège Ste Bernadette d’Audaux qui nous a permis de donner le ton lors de l’ouverture de la journée.

Accédez aux ressources de la journée.

 

 

Auteur: Jérôme Gaillard

Partagé cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *