Clip’Art, un vrai festival


Pour la cinquième année, dans le cadre de l’animation pédagogique et de l’accompagnement des écoles, la direction de l’enseignement catholique des Côtes d’Armor a mis au point le dispositif Clip’Art, festival de création artistique et numérique destiné aux classes de la maternelle au CM2 depuis 5 ans. Les classes ont eu jusqu’au 22 mai, -période d’un autre grand festival cinématographique !- pour préparer leur film d’animation.

stbrieuc1

Cette année, les 19 écoles engagées dans le projet ont présenté leurs productions dans le grand complexe briochin Cineland. Près de 900 élèves s’y sont rassemblés, vêtus de leurs plus beaux habits de cérémonie. Un jury de professionnels a commenté les oeuvres.
Loin de la compétition, le jury a récompensé chaque film par un prix personnalisé. Cette grande journée de valorisation a été l’occasion de reconnaître le travail important des élèves et des enseignants.

Soucieux de proposer aux élèves des situations d’apprentissages signifiantes, les enseignants ont profité de ce projet de création pour développer des compétences chez leur élèves, notamment pour la maîtrise de la langue mais aussi dans les domaines de l’image et de la culture numérique.

Les habitués du festival Clip’Art ont repéré des évolutions au fil des ans tant dans la qualité que dans la variété  des productions. L’appropriation des outils et des procédures y est pour quelque chose. Les obstacles techniques du début ont été progressivement levés. L’arrivée des tablettes numériques dans certaines classes a aussi facilité la mise en œuvre.

Certains films vont être plus largement diffusés. « Le temps qui passe », réalisé par une classe de petite section sera diffusé sur les espaces numériques de la société Goki qui, suite à la demande de l’enseignante, a autorisé exceptionnellement l’utilisation de ses jouets en bois pour les décors du film.

« Tara, le plus beau navire de la rade de Lorient », produit par une école du Morbihan qui s’est joint à nous, est quant à lui déjà affiché sur le site de Tara expéditions, dans le cadre d’un projet pédagogique mené avec cette association (cf. encadré). C’est une belle reconnaissance de la créativité des élèves.

kermathias

L’équipe de la ddec de Saint-Brieuc, entièrement mobilisée pour le jour du festival, a le projet de poursuivre cette aventure avec les écoles : outre la maitrise des outils, la production de contenus artistiques numériques par les élèves leur permet de mieux comprendre et de mieux maîtriser leurs environnements numériques et leurs écrans.

La journée du festival et les films : http://www.ddec22.fr/Evenements-clip-art-2015_90.html

Auteur: Alain Larhant

Partagé cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *