Clip’Art l’aventure Bretonne

Actuellement en stage pour le festival Infilmement Petit auprès du secrétariat général de l’enseignement catholique, suite à de nombreuses participations à ce dernier, j’ai été invitée par la DDEC des côtes d’Armor à venir participer à leur festival Clip’Art en tant que jury, en mai 2016.

C’était pour moi l’occasion d’aller pour la première fois en Bretagne, mais aussi d’assister à un festival destiné à des enfants de maternelles et primaires.

Il s’agissait de la sixième édition et il était demandé aux jeunes de produire un film d’animation, avec leur classe ou avec leur école. Pour ces élèves, cela représente un travail de toute une année aussi bien au niveau de l’écriture qu’au niveau de la créativité. De plus, ils ont dû apprendre à travailler en groupe, à avoir un réel esprit d’équipe, car petits et grands pouvaient collaborer ensemble. En outre, ces jeunes réalisateurs ont aussi dû pour Clip’Art se familiariser avec les outils numériques pour produire leurs stop-motions.

Ma mission auprès de Clip’Art en tant que jury était de trouver un nom de prix qui corresponde au mieux à la production rendue par les élèves. Le but de ce festival n’étant pas de récompenser le meilleur film, il fallait donc trouver un prix propre à chaque travail dans des mots qui parlent aux enfants. Ainsi, on a pu assister à la remise du « prix trop magique » ou encore à celle du « prix de la meilleure recette ».

Lors de la journée du festival, nous avons accueilli tous les participants dans des cinémas du département. Les élèves de tout âge, de toutes écoles, défilaient dans leurs plus belles tenues. Ils voulaient tous avoir la meilleure place dans le cinéma pour pouvoir admirer leur travail sur le grand écran du cinéma. Tous les enfants étaient très fiers de nous montrer ce qu’ils avaient réalisé, et encore plus de repartir avec leurs prix, ainsi qu’un petit clap offert par les organisateurs pour leur participation.

En tant que ma première participation au festival, j’ai été étonnée par la qualité des productions reçues. Elles avaient toutes quelques choses de magique, soit dans l’histoire fantastique qu’elles racontaient, soit dans les personnages et les décors hauts en couleurs que les enfants avaient créés. J’ai été ravie d’avoir eu l’occasion de participer à cet évènement, qui m’a fait découvrir des choses très intéressantes et originales, mais aussi la Bretagne.

Adeline Bacchis

Auteur: Françoise Maine

Partagé cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *