Accueil > Réseau des observatoires de pédagogie > Actualités > "Etre parent se réinvente , s’adapte, se ressource."

"Etre parent se réinvente , s’adapte, se ressource."

samedi 28 septembre 2013, par Yves Mariani

C’est, une fois de plus, avec un petit pas de côté, que nous souhaitons reprendre notre réflexion en ce début d’année.
Nous sommes frappés de voir à quel point la réflexion éducative et la volonté de « refonder » l’Ecole ne peut plus faire l’économie d’une pensée à frais nouveaux sur l’évolution complexe, multiforme, et souvent paradoxale du « métier » de parent dans notre société.
Clin d’oeil amical et soutien, en ce début d’année scolaire, aux amis de l’Apel qui engagent la préparation de leur prochain congrès en ce sens.
Il est apparu clairement, lors des rencontres des observatoires à Dijon, en juillet dernier, qu’il nous fallait revenir sur le travail engagé d’écoute et d’analyse auprès des parents.

C’est à l’occasion d’un travail que nous souhaitions engager sur la vision du monde et le regard du photographe Reza,et qui trouvera son aboutissement dans un prochain article, persuadé qu’il pouvait nous aider à franchir une nouvelle étape dans le travail d’écoute et d’observation de notre réseau, que nous avons trouvé un ce ces trésors qui marquent le cheminement de tous ceux qui sont animés par la passion éducative.

Chemins parallèles, car tel est le livre dont il s’agit, garde la mémoire du voyage initiatique promis par le photographe à son fils Delazad à 8 ans et qui le verra tenir parole l’année de ses 15 ans … et l’année des 40 ans de Rachel, sa femme. Le livre donne accès au journal que chacun d’entre eux tient tout au long du périple qui ramènera en 5O jours Reza et son fils à Paris. On laisse au lecteur le plaisir de suivre nos trois explorateurs, car le voyage immobile de Rachel, mère lumineuse, est au moins aussi hardi que celui du père et de son fils. C’est elle qui nous donne, dès le début de son journal la clé de la démarche d’éducation et d’émancipation qu’avec Reza ils entendent donner à leur fils Delazad : il s’agit "d’une histoire intime dont la dimension est universelle". Nulle prétention et encore moins d’autocentration ici. Au contraire, la construction d’une commune humanité qui fait écho aux questionnements, aux doutes, aux espoirs de la majorité des parents aujourd’hui. Dans un échange épistolaire, Reza Deghati résume, avec les mots simples, profonds et qui touchent au coeur qui sont les siens, ce que nous allons aller recueillir auprès des parents que nous rencontrerons pour la préparation du congrès de l’Apel à Strasbourg : "Etre parent se réinvente, s’adapte, se ressource"

Télécharger l’article :

PDF - 224.6 ko

Pour retrouver un écho du souci des observatoires, de rejoindre, écouter et donner sens et valeur à la simple humanité de ceux qui acceptent de nous confier leur parole, dans notre souci de "donner à voir ce qui ne s’entend pas", la parution du dernier livre de Rachel et Reza est un passage incontournable, nous y reviendrons :

Voir en ligne : Reza Photography

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l’accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.