Accueil > Réseau des observatoires de pédagogie > Actualités > Un observatoire pour accompagner l’innovation

Un observatoire pour accompagner l’innovation

lundi 17 juin 2013, par Yves Mariani

Présentation de Jacqueline Puyravaud, animatrice de l’observatoire de Bourgogne-Franche-Comté au colloque "Accompagner pour transmettre. Modalité(s) et enjeu(x) pour la formation.
Colloque organisé par l’Université catholique de Lyon les 16 et 17 mai 2013

Un observatoire pour accompagner l’innovation
Une posture à développer : l’observation, au service des équipes qui expérimentent.
Voilà plus dix ans que l’Enseignement catholique, sous l’impulsion de Paul Malartre, Secrétaire général de l’Enseignement Catholique, lançait une réflexion fondamentale autour de son projet.
 La démarche d’Assises initiée depuis 1993 a invité en septembre 2000, l’Enseignement Catholique Français à entrer en démarche de profond renouvellement pour actualiser sa raison d’être en ce début de siècle. Elle a mobilisé l’ensemble des acteurs de l’institution. Même si cette démarche a pris fin avec le départ de Paul Malartre, elle nourrit encore sur le fond l’ensemble des acteurs de la communauté éducative.

Dans le discours de clôture de la journée du 1er décembre 2001 à l’UNESCO, l’acte de naissance des observatoires pédagogiques, sociaux et pastoraux était proclamé :
« Pour s’assurer de la cohérence entre l’innovation pédagogique, les relations entre les personnes et nos finalités éducatives, pour inventer de nouvelles formes de proposition de la foi, (...) les trois observatoires ne doivent surtout pas être de nouvelles technostructures venues d’en haut ; ils doivent permettre de repérer ce qui est en train de naître dans les établissements, sources de dynamisme de l’enseignement catholique. Ils doivent en favoriser la fécondité… ».1

Ces observatoires qui existent donc maintenant depuis 13 ans ont pour mission principale d’aller sur le terrain à la rencontre des équipes qui expérimentent et s’engagent dans des voies nouvelles. L’observation, c’est-à-dire l’écoute, le repérage et l’analyse des réalités du terrain restent centraux afin de pouvoir nourrir une réflexion en prise directe avec la parole des acteurs, leur rapport au réel et leur cadre de référence.

Dans la dernière lettre de rentrée, le Ministre de l’éducation nationale nous invite à nouveau à mettre l’innovation au service de la refondation. Cette innovation est souvent convoquée par les responsables institutionnels, les organismes de formation, les différentes instances créées à cet effet mais il semble difficile d’appréhender les mécanismes qui sont à l’origine de cette innovation.

Si le réseau des observatoires Pédagogiques de l’Enseignement Catholique tente de contribuer à son niveau à cette dynamique il est essentiel de se questionner sur ce qui fait que les journées organisées par les Observatoires puissent impulser cet esprit d’innovation et aider les équipes à oser se lancer.
Dans un premier temps, nous nous intéresserons à ce travail en prise direct avec le terrain. S’il s’agit d’aller sur le terrain pour chercher des paroles authentiques ou plutôt pour tenter de recueillir « la vérité narrative » de la personne interviewée comme le dit Boris Cyrulnik dans son dernier ouvrage ce travail n’est pas si facile car, notre cadre de référence personnel, notre propre histoire, notre culture influencent grandement notre écoute et peuvent interférer dans le dialogue.

Ces rencontres avec des jeunes, des enseignants, des parents doivent faire de la parole de l’autre une priorité. En quoi la posture de l’intervieweur/observateur facilite-t-elle la collecte de témoignages dans lesquels l’interlocuteur puisse parler en toute liberté en déjouant en permanence notre propension à l’interprétation ? C’est à ce prix que les travaux proposés par les « observatoires », singuliers dans leur construction, trouvent toute leur richesse et tout leur intérêt.

Dans un second temps, nous nous interrogerons sur l’exploitation de ces documents en journée d’Observatoire. En quoi les journées Observatoires, autour de ces témoignages étayés, peuvent-elles aider des équipes à oser, à avoir envie de tenter même des petits pas vers l’expérimentation ?

Télécharger l’article

Word - 4.9 Mo
Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l’accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.